Mesa

Jean-Luc Billet Photographies

Passe de Tourvine – Adrar – Désert mauritanien – février 2006

 

« Le soleil règne. Je suis noyé dans la lumière. L’endroit où je suis assis tout seul, à cette heure-ci, est le foyer de l’univers. Entouré comme je suis par un millier de mètres carrés d’un no man’s land…. Tous les dangers semblent également lointains. Dans cet éclat d’étincelante vacuité, dans cette aride intensité de pure chaleur, au cœur d’une solitude surnaturelle, d’un grand silence et d’une grande désolation, toutes choses s’éloignent jusqu’à se trouver hors de portée, reflétant la lumière mais impossibles à toucher, annihilant toute pensée et tout ce que les hommes ont fait, pour les réduire à un spasme de poussière tourbillonnant au loin dans le désert doré. »

Edward Abbey – « désert solitaire »